A la recherche des smoothies verts qui ont bon goût – Episode 1

Je l’ai raconté  : le soir où j’ai ouvert ce blog, j’avais une « pêche d’enfer » ou plutôt un smoothie vert dans l’estomac et je pense que c’est à ce breuvage que je devais mon énergie. Des raisons familiales m’ont poussée à me replonger dans la préparation des smoothies verts. C’est la raison principale pour laquelle j’avais fait il y a trois ans l’acquisition d’un blender super-puissant, le Blendtec Total Blender. Mais deux ou trois essais dont le goût et la texture étaient loin de m’enchanter m’avaient poussée à abandonner cette voie et à me concentrer sur l’utilisation de cet appareil pour d’autres préparations, notamment des laits végétaux germés et des préparations crues. J’ai donc décidé de poster quelques uns de mes essais, en me disant que mes résultats pourraient encourager d’autres internautes.
J’ai donc réalisé le soir de l’ouverture de ce blog un smoothie inspiré des recettes de Victoria Boutenko « Green for Life » et de celui de Colette Pairain et Nadège Pairain « Les incroyables vertues des smoothies verts ».

  • 1 1/2 pomme
  • 3 verts de feuilles de bette
  • un trait de citron
  • un peu de stevia
  • compléter avec de l’eau jusqu’à avoir 1 litre de préparation
  • mixer finement

Jusqu’à présent, je ne mettais pas assez d’eau pour ces smoothies et ils étaient peu buvables. Victoria Boutenko aurait mis 4 feuilles de bette mais les miennes avaient déjà un goût très prononcé, que mon idée de stévia a permis de contrebalancer, même si je ne suis pas experte dans le dosage de cette poudre…

Mon mari a saisi son « vert » et s’est exclamé : « Alors c’est avec ça qu’on vit deux cents ans ! »

Puis il a goûté et a dit : « Effectivement, ce n’est pas très marketing », en référence avec une discussion qu’on avait eue dans l’après-midi à propos du matraquage publicitaire des entreprises agro-alimentaires. Puis il a bu son « vert », en mangeant du pain (maison). Je ne sais dans quelle mesure cela atténue les bénéfices des smoothies verts mais j’ai trouvé l’idée intéressante et le lendemain, j’en ai mangé avec des flocons d’avoine et c’était délicieux.

Personnellement, j’ai aimé ce mélange. La plus grande surprise est venue de mon fils de 1 an qui en a bu d’affilée trois verres, en en réclamant tout excité !

Publicités