Régal automnal – Partie 1 : La citrouille

J’ai la chance d’avoir près de chez moi des vergers bios qui vendent des produits délicieux à des prix abordables. Je m’y étais rendue pour faire le plein de pommes succulentes, des pommes pas calibrées bien entendu, des petites pour les petites faims et des grosses pour les plus grosses faims, certaines juteuses, parfumées et sucrées à en tomber à la renverse.

Et je suis tombée sur des citrouilles ! Franchement : plus je mange végétal et plus la beauté des fruits et légumes m’émerveille. Mes enfants aussi semblent sensibles à la beauté de cette courge nommée citrouille car chacun voulait s’empresser de la toucher et de la porter. Et il est vrai que ces formes voluptueuses porteraient presque à la caresse !

Comme le temps passait et que c’était l’heure de dîner, je me suis résolue à la trancher.

Son intérieur m’a fascinée. C’était splendide. Sa chair était d’un orangé prononcé et des gouttes perlaient à sa surface. Ma photo rend hélas mal ces couleurs vives et vivantes :

En son coeur, la citrouille offrait ses graines :

Une partie d’elle s’est transformée en une soupe parfumée, réconfortante et savoureuse, la première soupe de citrouille de l’automne. Et comme le sait bien mon mari, l’arrivée d’une citrouille dans la maison est le début d’une longue série de plats et de repas 🙂 ! Je vous ferai part de trois de ces réalisations dans de prochains articles.

Bel automne !

Advertisements