Blockhaus

Avec l’évolution des réglementations sur le bien-être animal, les bâtiments des porcheries évoluent. Ainsi, les truies gestantes devront-elles, à partir du 1er janvier 2013, être « logées » en groupe  » au plus tard 4 semaines après l’insémination et jusqu’à une semaine avant la mise bas ». Des constructeurs proposent donc de nouveaux concepts. Certes, on peut parler d' »amélioration », puisque les truies vont bénéficier de d’avantage d’espace et de liberté de mouvement. Mais il n’en reste pas moins :

  • qu’elles sont élevées pour se reproduire et être tuées
  • qu’elles vivent dans un univers de béton et de métal,
  • qu’elles ne verront pas la lumière du jour, sauf quand elles l’apercevront en montant dans le camion qui les mènera à l’abattoir…
Advertisements