Mini revue de presse d’hier et aujourd’hui – Partie 2 : De cochon et de Chine

Suite de ma mini revue de presse :

Toujours dans le Canard Enchaîné d’aujourd’hui, un petit encart que je retranscris dans son intégralité :

« En arrivant au porc

La France exporte 40.000 tonnes par an d’abats de cochon vers la Chine (« Le Figaro », 3/11) : « Considérés comme un plat de luxe par le consommateur chinois, les pieds et oreilles se vendent depuis la France à 2 euros le kilo, soit plus cher que le kilo de jambon et tout juste en dessous du kilo de rôti. »

Et dire que certains s’inquiètent de la compétitivité de la France ! »

Quant à moi, quitte à abattre un animal, je préfère qu’on n’en gâche rien. Toutefois, je m’inquiète de l’impact que peut avoir sur le climat le transport de ces produits à l’autre bout de la planète. Mais vous me direz : quitte à ramener de Chine des produits pas chers (pour le porte-monnaie occidental, par pour l’environnement ni la santé des chinois), autant ne pas naviguer (ou pire : voler) à vide à l’aller et emporter des denrées dont personne ne veut chez nous. En quelque sorte le commerce triangulaire moderne.

Advertisements