L’industrie agro-alimentaire se décarcasse

pour le pire et le meilleur

Les mangeurs de viande qui s’identifient à de farouches chasseurs dévorant leurs prises ne mangent pas forcément ce qu’ils croient :

protéine de collagène

Savoir que l’on mange de la viande au collagène n’ouvre pas l’appétit,  en tout cas pas le mien.

Mais dis-moi, qu’est-ce que c’est que les « produits injectés » ?

Et bien, petit, clique ici :

et tu verras cela :

Produits injectés

Dire que j’ai mangé cela pendant des années et qu’il s’en vend encore des tonnes et des tonnes ! Joliment emballées dans du plastique qui finit en incinération ou en décharge… Mais ceci est un autre débat.

Sans doute les carnivores seraient-ils surpris d’apprendre qu’en consommant de la viande, ils mangent peut-être des végétaux, ce qui est, il faut le reconnaître, largement plus appétissant que du collagène :

Burger riche en fibres

Et oui ! La viande « santé » est à base… de plantes !

Je ne blâme pas ce produit : il est peut être une piste vers une baisse de la consommation de viande de la population.

Alors ces végétaux, pourquoi ne pas les consommer directement plutôt que de les donner à manger aux animaux ou de les camoufler ultérieurement dans un produit présenté comme de la « viande » ?

L’industrie agro-alimentaire sait que tout est possible. Ainsi cette entreprise commercialise des arômes naturels au goût de viande compatibles avec un régime végétarien :

arômes "goût de viande"

Et celle-ci propose une farine d’algues pour remplacer les œufs et les matières grasses.

Les poules en cages vont avoir de la concurrence, et c’est tant mieux :

des lagues pour remplacer les oeufsJ’ai envie d’essayer chez moi, tiens !

La viande n’a pas d’avenir. Elle appartient déjà au passé !

Advertisements