Repas végétal en famille

Taboulé de betteraves et quinoaCanapé à l'ail des ours avec pousses de graines de tournseol germéesSavoureux nids de rhubarbe à la cardamome creusés par les petits doigts de ma filleLasagnes de légumes et leur salade de mâche

 

 

 

Je sais : j'ai encore du progrès à faire dans le dressage des assiettesFast and easy indian cooking Alternatives végétariennes 500 plats végétariens

 

 

 

 

J’ai appris jeudi dernier en écoutant la radio que c’était la « Journée sans viande ». Un jour comme les 364 autres pour moi et certains d’entre vous qui ont la gentillesse de me lire. Pour les autres, s’ils n’ont pas commencé jeudi dernier, il n’est jamais trop tard. Je partage ici un repas que j’ai préparé pour ma famille un dimanche ensoleillé. Il est non seulement végétarien mais même végétalien, c’est-à-dire exempt de tout produit animal.

Apéro

fruits secs

Chips de légumes, chips de pommes, amandes grillées

 

Canapé à l'ail des ours avec pousses de graines de tournseol germées

Canapé à l’ail des ours avec pousses de graines de tournseol germées

On trouve des tartinades toutes prêtes 100% végétal en supermarché ou en magasin spécialisé. J’aime particulièrement cette sauce à l’ail des ours, que l’on peut manger tartinée pure ou pour relever sauces et légumes.

 

Entrée : taboulé quinoa – betterave

Taboulé de betteraves et quinoa

Taboulé de betteraves et quinoa

Ma cuisine vegetalienne

 

 

Cette verrine m’a été inspirée par une recette du livre « Ma cuisine végétalienne » de Robert Callier et Luc Marconi qui propose des associations de saveurs intéressantes. Les auteurs proposent un plat chaud à base de quinoa, betteraves et feuilles de bettes. J’aime bien le manger en salade froide.

 

Il suffit de :

  • faire revenir une betterave coupée en petits dés dans de l’huile d’olive
  • ajouter un verre de quinoa
  • couvrir d’un verre et demi d’eau chaude
  • laisser mijoter – ajouter un peu d’eau si nécessaire
  • laisser refroidir
  • dresser en verrines. Des graines germées d’alfafa ajoutent une note de couleur verte et une texture plus craquante.

Pratique : on peut préparer le mélange quinoa-betteraves la veille et le mettre en verrine le jour même. C’est mon mari qui s’est chargé de faire germer les graines et de mettre en verrine. Pas mal pour quelqu’un qui ne savait pas couper un concombre il y a quelques années. Chacun peut vraiment s’y mettre !

Plats : lasagnes de légumes et leur salade de mâche

J’ai opté pour ce plat familial nourrissant qui réchauffe le cœur et qu’il est de toute façon préférable de préparer la veille. On trouve maintenant du hachis végétal dans mon magasin bio et j’en ai acheté pour essayer (il n’est d’ailleurs pas 100% végétal puisqu’il contient du blanc d’œuf). Regardant sur internet si des personnes en avaient utilisé pour des lasagnes, j’ai alors réalisé que les lasagnes ne contiennent normalement pas de légumes ! Voilà qui est aujourd’hui devenu complètement impensable pour moi, de même que j’ai oublié qu’un hamburger contient généralement de la viande… Les habitudes se refont. Lors d’un changement d’alimentation, il faut reformater les habitudes que nous ont inculquées une certaine tradition familiale (quoique récente) et surtout la publicité et le marketing.

Lasagnes de légumes et leur salade de mâchePour des lasagnes aux légumes (sans viande ni hachis de substitution), je cuis des légumes coupés en dés à la vapeur.

Ma réserve de sauce tomate maison de l’été dernier étant écoulée depuis longtemps, j’ai recours à de la sauce tomate toute prête.

Il y a de nombreuses recettes de sauce béchamel sans beurre. J’utilise personnellement les ingrédients suivants :

  • 100 g d’huile d’olive
  • 1,5 L de lait végétal
  • 100 g de farine de riz ou de fécule
  • sel, poivre, muscade

500 plats végétariensPour faire le « fromage » végétal, je me suis inspirée du livre « 500 plats végétariens » de Deborah Gray, qui sont en fait des recettes végétaliennes, sans viande, sans lait, sans œufs. Au début de son livre, l’auteur explique très bien les bases et différentes solutions pour remplacer les œufs et le lait. Les recettes de ce livre sont par ailleurs variées et pleines de bonnes idées pour des repas conviviaux.

 

 

Pour faire du parmesan végétalien, Deborah Gray conseille de mixer ensemble :

  • 25 g de levure alimentaire (il s’agit de la levure alimentaire que l’on trouve en vrac en Biocoop ou en paquet type Gaylord Hauser en supermarché)
  • 40 g de graines de sésame, grillées
  • 1/4 de cuillère à café de sel.

Pour l’étaler sur les lasagnes, je dilue ensuite dans environ 200 mL de lait végétal. Pour économiser le temps et la vaisselle, je ne grille pas les graines de sésame.

 

Dessert : nids de rhubarbe à la cardamome

Alternatives végétariennesCette recette est l’une des recettes parues dans la revue Alternatives Végétariennes que je préfère. J’avais découpé cette recette dans le magazine et je ne l’ai pas retrouvée sur internet. Après recherche, il semble toutefois que cette recette ait été mise au point par Virginie Péan. Virginie, si tu passes sur mon blog et que tu souhaites que j’enlève la recette, dis le moi ! En même temps, si sa publication donne envie d’acheter tes excellents livres tels que Veggie Burger ou Fromages végétaux ou encore de s’abonner à Alternatives Végétariennes, voir adhérer à l’AVF (Association Végétarienne de France)…. Je constate par la même occasion que cela fait déjà plus de trois ans que je suis membre de l’AVF… Dingue comme le temps passe vite.

Pour 12 biscuits
(inutile de dire que j’en fais au moins le double – je vous préviens : ils sont mortels) :

  • 3,5 cuillères à soupe de confiture de rhubarbe
  • 1 cuillère à café de cardamome en poudre
  • 100 g de farine bise
  • 100 g de margarine fondue
  • 60 g de sucre de canne
  • 45 g de fécule
  • 1 cuillère à café de vanille en poudre
  • 1/2 sachet de levure

Préparation :

  • préchauffer le four à 200°C
  • épicez la confiture avec la cardamome. Réservez.
  • dans un bol, fouettez la margarine avec le sucre. Dans un saladier, mélanger la farine, la fécule, la vanille et la poudre à lever. Versez le contenu du bol dans le saladier, mélanger à nouveau.
  • Rassemblez la pâte en boule. Divisez en 12 billes. Posez chaque bille dans une caissette à muffins. Faites un trou au milieu en enfonçant un doigt. Comblez avec de la confiture.
  • Répartissez les caissettes sur une plaque de cuisson. Faites cuire au four pendant 12 minutes. Laissez refroidir complètement sur une grille avant de déguster.

L’association cardamome – rhubarbe est raffinée. La texture friable des biscuits me rappelle les montecaos de ma maman.

Savoureux nids de rhubarbe à la cardamome creusés par les petits doigts de ma fille

Savoureux nids de rhubarbe à la cardamome creusés par les petits doigts de ma fille

Et je crois que ma maman justement a apprécié que je serve ces biscuits avec un chai. Kesako ? Le tchai ou chai comme vous voudrez est aussi appellé « thé indien » ou « thé massala » mais en fait, il n’y en général pas de thé. C’est une décoction d’épices et de gingembre dans de l’eau, du lait et du sucre.

Vache sacrée en IndeLes hindous considèrent les produits de la vache comme sacrés et ils consomment donc du lait mais rien n’empêche de remplacer par du lait végétal.

 

 

Fait chez vous, les tasses seront plus propres et ce sera délicieux, quoi que pas autant que là-bas !

Le chai est préparé dans des petites bicoques au bord de la route et on peut facilement en boire partout.

Le chai est préparé dans des petites bicoques au bord de la route et on peut en boire partout.

Comme vous le voyez, les indiens ont un équipement rudimentaire et vous y parviendrai très bien en utilisant des épices déjà moulus ou entiers et ensuite en portant à ébullition les épices, le gingembre, le lait, l’eau et le sucre dans une casserole avant de les faire mijoter quelques minutes. Filtrez avant de servir.

  • 1 gousse de cardamome décortiquée et pilée
  • 3 clous de girofle
  • poivre (facultatif – personnellement, je n’en mets pas)
  • 2 cm de bâton de cannelle
  • 700 mL d’eau
  • 500 mL de lait végétal
  • 50 g de sucre (ou jusqu’à 100 g si vous aimez très sucré)
  • 2 mm de gingembre frais écrasé

Personnellement, je raffole de la cardamome et du gingembre et je mets plutôt 8 gousses de cardamome et 1,5 cm de gingembre.

Fast and easy indian cookingLes proportions proviennent du livre Thermomix « Fast and Easy Indian cooking ». Ce livre n’est pas végétarien – alors que l’immense majorité des indiens est végétarienne. La cuisine indienne est un support magnifique pour réduire sa consommation de viande. C’est d’ailleurs celle qui m’a le plus aidée pour réduire la quantité de viande de nos repas (c’était quand déjà ? Il y a des lustres il me semble) car par chance, mon mari aime beaucoup la cuisine indienne. Le Thermomix est un appareil onéreux sans commune mesure avec l’équipement des indiens mais je le trouve très pratique pour décortiquer les graines de cardamome que j’aime tant (mais bon, on trouve aussi de la cardamome en poudre en supermarché).

Recette Themomix :

  • moudre les épices 10 secondes / vitesse 6
  • ajouter les liquides et le sucre
  • chauffer 9 minutes / 100°C / vitesse 4
  • goûter et chauffer une minutes supplémentaire pour un goût plus prononcé.
  • Passez avant de servir

2012-01-24-02 lac et zoo Ahmedabad (32)

 

J’espère que cet article (peut-être un peu trop) long vous aura donné quelques idées de bouquins et de plats et envie de cheminer sur le chemin du végétarisme et du végétalisme.

Jeudi dernier était également la journée du bonheur. Personnellement, ne plus manger de produits animaux me remplit de joie et de sérénité et je ne me serais pas vue préparer un autre type de repas pour ceux que j’aime.

NAMASTE !

Advertisements