L’auto-guérison

J’ai lu coup sur coup deux ouvrages parlant d’auto-guérison faisant écho à ma pratique du yoga et de la méditation. Peut-être écrirai-je ultérieurement sur chacun de ces livres indépendamment mais d’ici là, le sujet de l’auto-guérison, qui n’est le thème central d’aucun de ces livres, est suffisamment passionnant et utile pour être partagé.

Michel Montaud - Nos dents, une porte vers la santé - de l'équilibre buccal à l'équilibre global

 

 

Dans son livre Nos dents, une porte vers la santé – de l’équilibre buccal à l’équilibre global, Michel Montaud partage l’évolution de sa pratique en tant que dentiste. Praticien conventionnel autrefois, il exerce aujourd’hui la « dentosophie », une thérapeutique dont la volonté est d’intégrer les soins dentaires dans la globalité de l’homme.

Pour Michel Montaud, l’état et la position des dents sont des symptômes de maux. Des maux que les dents nous signalent afin que nous en guérissions. La maladie fait partie de la santé. Le « mal-a-dit » nous permet de réajuster notre mode de vie, nos dysfonctionnements internes pour guérir. Car Michel Montaud croit en le formidable pouvoir d’auto-guérison de l’homme. En réglant ses problèmes intimes, l’homme règle ses problèmes de dents.

 

 

 

 

 

« Nous pourrions renouveler la définition de la santé de la manière suivante :

C’est guérir systématiquement lorsque nous sommes malades. Ce qui est totalement différent de « ne pas avoir de maladies ».

La santé est la faculté d’utiliser ses processus d’autoguérison à tout moment. C’est un processus de vie physiologique. »

  

 

Santé parfaite - Deepak Chopra





Dans Santé parfaite – Guérir, rajeunir et vivre heureux avec la médecine indienne, l’endocrinologue américain d’origine indienne Deepak Chopra explique les principes de l’ayurvéda Maharishi et son application au quotidien. Il y rappelle que le corps se renouvelle sans cesse : les tissus adipeux en trois semaines, les parois de l’estomac en cinq jours, la peau toutes les cinq semaines et même le squelette tous les trois mois. Si chaque année 98% au moins du nombre total d’atomes de notre corps sont renouvelés comme le rappelle Deepak Chopra alors pourquoi ne pas les renouveler de façon saine ? Pourquoi ne pas les renouveler comme nous le décidons ?

 

 

 






***




Sundari Nanda

Sundari Nanda

Le yoga et la méditation invitent à se concentrer sur sa respiration. On peut prendre conscience de sa respiration. Respirer consciemment. Il est possible de diriger le flux inspiré vers tel ou tel organe, vers une zone dans laquelle on ressent des tensions, des blocages, des douleurs. Simple vue de l’esprit ? Il est indéniable qu’à chaque inspiration, notre corps intègre de nouvelles molécules. S’il intègre de nouvelles molécules, c’est bien qu’il change à chaque inspiration. Les atomes des molécules sont liées entre eux par des liaisons chimiques, elles-mêmes étant en fait des liaisons électriques. Les scientifiques caractérisent le système nerveux par des synapses transmettant des informations électriques. Par conséquent, tous ces champs électriques sont en relation les uns avec les autres et il me semble logique -cela ne sera peut-être pas le cas de chacun de mes lecteurs – que la conscience est alors en liaison avec ce corps matériel ou plutôt ce  » corps quantique » comme l’appelle Deepak Chopra. Et pour aller encore plus loin, les atomes qui nous composent interagissent avec chaque atome de notre environnement, à chaque fraction de seconde. Bouger la main vers quelqu’un fait bouger les molécules des gaz qui composent l’air ainsi que les particules en suspension. Ce mouvement, l’autre le ressentira sur sa peau : les variations induites au niveau de sa peau seront transmises par des signaux électriques jusqu’à son cerveau. C’est pourquoi il est possible de s’unir avec le monde qui nous entoure.

« Yoga » a la même racine que « joug ». Si nous n’avons gardé de « joug » que le sentiment d’asservissement, « yoga » est ce qui unit. « yoga » est ce qui unit le corps et l’esprit, l’homme et l’univers. Le yoga et la méditation permettent d’atteindre, de ressentir cette union avec le monde, de se dissoudre dans l’univers. Cela procure un indescriptible sentiment de calme et de félicité. Si chacun prenait régulièrement le temps de se ressourcer ainsi, d’éprouver ce sentiment d’unicité avec le reste du monde, celui-ci en serait incontestablement plus harmonieux.

100000 monks in prayer for a better world_Luke Duggleby

100.000 moines priant pour un monde meilleur – Luke Duggleby

  • Nos dents, une porte vers la santé – De l’équilibre buccal à l’équilibre global. Michel Montaud. Novembre 2007. Gap : Editions Le Souffle d’Or, 236 pp.

  • Santé parfaite – Guérir, rajeunir et vivre heureux avec la médecine indienne. Dr. Deepak Chopra. mai 2006.Editions J’ai lu, 475 pp.

Publicités