Je ne serai jamais chasseur

Les chasseursJamina est une petite fille africaine qui part chercher du miel dans la brousse avec son grand-père. Elle rêve de voir des éléphants mais son grand-père lui explique que l’on n’en voit plus beaucoup « depuis que les chasseurs sont venus. » La petite fille se met à rêver de devenir chasseur et son rêve se fait jeu. En jouant, elle s’éloigne sans s’en rendre compte et s’égare. Elle ne retrouve pas son grand-père. Mais découvre un éléphanteau qui tente « en vain de réveiller sa mère », abattue par des chasseurs. Approchant l’éléphanteau effrayée, elle lui explique qu’elle n’est pas un chasseur. Les deux petits, l’humain et l’animal cherchent ensemble leur famille et passent la nuit ensemble.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les chasseurs1 Les chasseurs2

Mais ce que j’ai aimé dans ce livre contrairement à d’autres où souvent l’animal devient un faire-valoir de l’enfant humain, c’est que dans l’éléphanteau rejoint un troupeau d’éléphant, tandis que que la petite fille sera retrouvée au petit matin par sa maman. Le petite fille n’est pas triste de se séparer de son compagnon petit mais plus lourd qu’elle a encouragé dans les moments difficiles :

« Emmenez ce petit et prenez soin de lui », dit-elle au troupeau d’éléphants.

Les chasseurs3

Les deux compagnons d’une nuit ont su s’entraider et briser les frontières des espèces mais chacun sait rester à sa place. Et à la dernière page de ce livre aux beaux dessins, Jamina se dit :

« Je ne serai jamais chasseur. »

  • Les Chasseurs. Paul Geraghty. 1994. Éditions l’école des loisirs. Paris.
    Titre original : The Hunter
    de 3 à 8 ans environ.
Publicités