Forteresse des temps modernes

Je passais sur la route et soudain elle se dressa devant moi. Terrifiante. Implacable. Austère. Menaçante. Haute. Imprenable.

Je me suis demandée ce qu’était cette forteresse hors du temps. J’étais en contrebas. Je me sentais petite, écrasée, dominée. La route m’a conduite plus près d’elle mais en la maintenant à distance, avant de m’en éloigner rapidement. Au moment où le bâtiment disparaissait de ma vue, je réalisais que c’était une prison. La prison d’Alençon.

Je me suis éloignée en me disant que ce bâtiment monstrueux représentait malheureusement tristement l’humanité : les pires côtés du meilleur pour y enfermer les pires des siens. Pour protéger les autres de ceux qui s’y trouvent.

2013-07-15 (1)_s

Quelques mois après je suis repassée par la même route et cette fois je l’ai quittée pour prendre des photos. Je me sentais regardée par des yeux en haut des tours. Se demandait-on ce que je faisais à photographier ce bâtiment ? M’a-t-on observée en se demandant si j’étais en train d’organiser une évasion ?

Malheureusement mes photos ne rendent pas le caractère implacable de ce lieu. A mon sens, il ne peut laisser personne indifférent.

2013-07-15 (3)_s

 

 

 

 

Advertisements