Tuer un mammifère serait-il une trahison ?

« Im ersten Sommer hier im Wald fing ich auch häufig Forellen. Es machte mir weniger aus, sie zu töten. Ich weiß nicht, warum; bei den Rehen erscheint es mir heute noch besonders verwerflich, fast wie ein Verrat. Ich werde mich nie daran gewöhnen. »

« Ce premier été dans les bois je pêchais souvent des truites. Cela me touchait moins de les tuer. Je ne sais pourquoi. Pour les chevreuils, je me sens aujourd’hui encore particulièrement coupable, comme si c’était une trahison. Je ne m’y ferai jamais. »

Die Wand, Marlen Haushofer
Le Mur Invisible, Marlen Haushofer
traduction @de Chair et de Lait

Albert Bierstadt : Kings River Canyon, California, 1874

Albert Bierstadt : Kings River Canyon, California, 1874

La préhistorienne Marylène Patou-Mathis parle elle-aussi de la difficulté à abattre son presque semblable et des rituels qui en ont découlé.
Publicités