Sablés végétaliens

La classe de mon fils compte 28 enfants et pour son anniversaire au printemps dernier, je m’étais dit qu’emmener un gâteau (qui potentiellement s’effrite) ne serait pas pratique à couper en vingt-huit parts par la maîtresse. J’ai donc opté pour des sablés et j’ai fait la recette du site cakeinvasion que j’aime beaucoup pour ses idées alléchantes et son ton à la fois percutant et décontracté. La recette était facile et délicieuse et mon fils a été ravi. Aussi comme elle est en allemand, je la traduis pour la partager avec les non-germanophones d’entre vous. Elle permet de faire des sablés ou une pâte à tarte de diamètre 26 à 28 cm.

Ingrédients :
200 g de farine
100 g de margarine
50-100 g sucre (plutôt seulement 50 g pour un fond de tarte et 100 g pour des sablés) ou de sucre glace
1 pincée de sel
2 cuillères à soupe de lait végétal ( ou une demi petite banane dans le cas d’un fond de tarte)
facultatif: 1 à 2 cuillères à café de Rhum, d’essence de vanille, de lait de soja rendant la pate plus élastique
facultatif: quelques gouttes d’arôme (amande amère, vanille) ou zestes de citron ou d’orange

Mélanger la farine, le sucre et le sel. Y faire un puits et y mettre la margarine, le lait végétal et les ajouts éventuels. Pétrir à la main ou avec un robot. Former une boule, l’envelopper dans du film plastique et laisser reposer au réfrigérateur 30 à 60 minutes.

Etaler sur une surface farinée, découper les sablés et les cuire 8 à 10 minutes dans un four préchauffé à 155°C.

Laisser refroidir et déguster.

sablés végétaliens aux pépites de chocolat

Personnellement, j’ai bien sûr ajouté des pépites de chocolat ;-0

 

 

D’après Shia, auteur du blog Cakeinvasion, la pâte se conserve dans du film alimentaire placé dans un sac de congélation pendant une semaine ou un mois au congélateur.

 

Et hier, j’ai refait cette recette avec mes enfants pour fêter très très localement la Saint-Martin. En Allemagne et aux Pays-Bas, les enfants se promènent dans les rues avec des lampions et je fais de même pour la troisième année, un peu seule à des dizaines de kilomètres à la ronde. Aux Pays-Bas, les enfants sonnent aux portes pour demander des bonbons. Je me suis dit que ce serait intéresser de faire l’inverse et de distribuer des biscuits, même si mes voisins sont adorables et qu’ils ont tout de même offert des bonbons !

 

Publicités