Les actualités du nucléaire

Aujourd’hui, le quotidien L’Opinion m’apprend que la gouvernement nippon s’apprête à remettre en route certaines centrales nucléaires. Malgré Fukushima et l’opposition de la population, le Japon motive cette décision par la nécessite de diminuer ses importations en énergie.

Le Canard enchaîné ne parle pas du redémarrage des centrales mais publie ce dessin :

FukushimaNouvelle fuite à Fukushima : « Je peux affirmer que tout sera sous contrôle dans 200.000 ans ! »

Quand au Figaro, il nous donne des nouvelles de l’EPR.

L’EPR finlandais « Olkiluoto 3 » coûte deux fois plus cher que prévu et sa mise en service a déjà cinq ans de retard.

En France, l’EPR de Flamanville « accuse quatre ans de retard pour un coût global estimé à 8,5 milliards d’euros ».

Mais que les actionnaires d’Areva se rassurent : Areva peut compter sur le marché chinois où les EPR Taishan 1 et Taishan 2 sont en construction, la mise en service du premier étant prévue pour 2014-2015. Le Figaro cite sans le nommer un expert du secteur qui a le culot de déclarer :

« La possibilité de mobiliser quelque 12.000 ouvriers à Taishan alliée à une autorité de sûreté moins tatillonne qu’en Europe sont aussi les clés d’un chantier maîtrisé en Chine. »

Maîtrisé en termes de délais, mais pas en termes de sécurité du présent et de l’avenir ni d’éthique salariale avec des chinois travaillant sans doute dans des conditions d’hygiène et de santé déplorables, le tout pour un salaire de misère et peut-être sous la contrainte…

EPR

Publicités